Eglise de l'Archange Michael - Suisse

Anba Abraam (Évêque de Fayoum)

Anba Abraham était un moine du XXe siècle. Né dans une petite ville près du Caire, en Egypte, Anba Abraham a grandi dans un foyer chrétien avec le Seigneur Jésus-Christ toujours devant lui. Il gagnera renommée non seulement en Egypte, mais bien au-delà à cause de son grand amour pour le Seigneur qui a été montré par sa sainteté, sa spiritualité et sa compassion intense pour tous les nécessiteux.

Quand Anba Abraham a été nommé vice-évêque dans la ville de Minya, il convertit l'évêché pour un refuge des sans-abris, des orphelins, des pauvres et les étrangers. Quelques années plus tard, il s'installe et prend la tête du monastère de El-Moharak et ouvre les portes du monastère pour les nécessiteux, les pauvres et les veuves. Satan se leva donc contre certains des moines résidant dans le monastère et il fut accusé de gaspiller les ressources du monastère pour les pauvres. Ils ont persisté jusqu'à  qu'Anba Abraham soit rejeté de la tête du monastère.

Ensuite, il est allé vivre dans le monastère de El-Baramus. Le saint fut amené au meme sanctuaire dans lequel Yohanna-n-nasikh vécu. Par conséquent lorsque ce dernier devint plus tard le successeur de Saint-Marc et que le peuple de Fayoum avait besoin d'un berger, Yohanna-n-nasikh ordonna Anba Abraham  qu'il aimait beaucoup. Quand il fut ordonné évêque de Fayoum, il excellait à faire la miséricorde dans la mesure où il a donné tout ce qu'il possédait.

Un jour, une pauvre femme se rendit à lui quand l'évêque n'avait pas d'argent. Mais quelqu'un lui avait donné un châle, qu'il n'a jamais utilisé. Il a présenté ses excuses à la femme qu'il n'avait pas d'argent, lui a donné le châle en disant qu'elle peut le vendre et utiliser l'argent. La femme a pris et est allé au marché pour le vendre. Là, le propriétaire du châle l'a vue, il l'a acheté puis se retourna contre l'évêque. Avant de donner le châle à l'évêque, il lui demanda : «Père pourquoi n'utilisez-vous pas le châle comme il fait froid ces jours-ci?" L'évêque a répondu: «Le châle est au-dela mon fils» ce qui signifie qu'il est avec le Seigneur Jésus-Christ. Puis l'homme a présenté le châle pour lui. L'évêque lui demanda: «J'espère que tu as donné à la pauvre femme le bon prix." L'homme répondit: «Oui mon père, je lui ai donné un bon prix."

Anba Abraham a été doté de dons extraordinaires dont celui de la guérison. Il a utilisé ces dons pour guérir et soulager tous ceux qui le cherchait, très nombreux.

Ce ne sont que quelques-uns des exemples de dons généreux de Anba Abraham. Ce saint a toujours donné l'Esprit d'Amour. L'amour dans chaque affaire, dans toutes les vertus, et dans chaque pratique comme l'âme au corps.

De même, Dieu rejette toute vertu sans l'Esprit d'Amour. Le christianisme soulève notre compassion afin de sentir les sentiments des autres, "Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent» (Romains 12:15). Notre maitre, St Paul dit: «Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, et bien que je livrerais même mon corps pour être brûlé, mais que je n'ai pas l'amour, cela ne me sert a rien» (I Corinthiens 13:03).

Puissions-nous toujours avoir l'esprit de l'amour dans nos cœurs, de nous encourager à suivre l'exemple du grand saint, Anba Abraham pour aider ceux qui sont moins fortunés que nous.

Extrait de l'article de Son Eminence Anba Youssef
Eveque copte orthodoxe du diocèse du sud des États-Unis